top of page

Travaillez vous en séquence?

Ce mois-ci je vous parle de l'importance de travailler en séquence lors des entraînements avec votre cheval.


Dans le monde des chevaux, on dit souvent qu’il est important de terminer sur une bonne note; c'est-à-dire que lorsque nous demandons quelque chose de nouveau à notre cheval, on termine l’exercice dès qu’il réussit celui-ci la première fois.

Cette croyance populaire est malheureusement fausse. Le problème est que les gens se fient sur le fait que le cheval va seulement enregistrer la dernière portion de l’entrainement.

Prenons par exemple l’exercice de monter dans une remorque. Si vous avez eu 15 refus et 1 réussite, les gens tiennent pour acquis que le cheval a oublié les 15 refus et a uniquement compris la seule réussite. Ce n’est pas tout le temps vrai et c’est même rarement le cas. Le cheval ne va pas comprendre que c’est seulement la seule fois où il a fait la bonne chose qu’il a réussi ce que vous vous attendez de lui.

La méthode d’apprentissage du cheval ne fonctionne pas comme cela. Son intelligence n’est pas basée sur la logique. Par contre, sa force en matière d’intelligence, c'est non seulement la mémoire, mais aussi la capacité d’adaptation. Et c’est grâce à ces facultés qu’ils sont sur Terre depuis des milliers d’années, en s’adaptant à leurs différents modes de vie. Cela fait d’eux aussi des animaux routiniers qui vont avoir aussi une grande facilité à anticiper les demandes. D’ailleurs, un cheval qui anticipe est un cheval intelligent qui va être capable de prédire les demandes avant même qu’elles arrivent, car les demandes sont toujours faites de la même façon. C’est la preuve même que le cheval, lorsqu’il travaille dans une routine ou une séquence, il va être capable de s’adapter et de répondre à la demande.

Donc si nous reprenons notre exemple de la remorque dans laquelle nous avons créé une séquence de 15 refus de monter et 1 réussite; en partant du principe que le cheval apprend par séquences et répétions, la répétition de l’échec est plus grande que celle de la réussite. J’ai choisi l’exemple de monter dans la remorque, mais ceci peut s’appliquer à toutes les sortes de demandes, comme des exercices, partir en randonnée, passer dans un trou d’eau, sur un obstacle, etc.

C’est pour cela que je préfère être moins exigent dans ma demande en baissant mon objectif. Si on reprend notre exemple, au lieu de demander à mon cheval d’embarquer complètement dans la remorque, je vais lui demander de simplement la sentir ou bien de mettre seulement les pattes avant. Mais je vais aller lui créer une séquence.

Une séquence, c'est 3 à 5 répétitions dans une courte période. À partir de 3 à 5 fois, les chevaux vont commencer à comprendre et à retenir ce qui est demandé d’eux. Une fois qu’il réussit la séquence du même exercice 3 à 5 fois sans échec entre 2 demandes, le lendemain, il va être capable de retenir qu’elle a été la demande. Lorsque vous avez créé une séquence de 10 ou 15 refus et seulement une réussite, le lendemain votre cheval va reproduire l’échec et non la réussite en raison de la manière dont le cheval apprend. Les séquences de petits succès sont beaucoup plus efficaces à long terme pour moi que d’avoir réussi une fois une tâche plus complexe.

N’oubliez pas que la notion de réussite ou d’échec chez le cheval n’existe pas. C’est un concept humain seulement! Le cheval qui n’est pas monté dans la remorque ne va pas retourner dans son paddock en se disant qu’il n’a pas réussi son exercice. En revanche, il va associer une séquence de certains comportements à un relâchement et la séquence que vous considérez comme un échec, c'est ce qu’il va retenir. Dans notre exemple de 15 refus de monter dans la remorque et une réussite, il va associer la bonne réponse à ne pas monter dans la remorque.

C’est là qu’il est plus important d’avoir des plus petites réussites (sentir la remorque ou mettre les pieds avant) mais les répéter plusieurs fois. En revanche, il va être important de monter rapidement les objectifs et de répéter les séquences plusieurs jours d’affilés. Donc une fois qu’il est capable de réussir la séquence de sentir la remorque, il faut monter l’objectif, à mettre les pieds à l’intérieur puis de monter au complet et finalement de rester une minute avant de débarquer.

Pour finir, quand vous faites face à l’échec, il est important de diminuer les objectifs rapidement. Si nous continuons avec notre exemple de monter dans la remorque, après deux tentatives de monter, vous avez eu deux échecs, alors rapidement, vous devez couper de moitié votre objectif afin d’instaurer des séquences de réussites et non des séquences d’échec. Lorsque votre cheval réussit la séquence sur l’objectif diminué, alors vous augmentez votre but afin de continuer à créer des suites de séquences réussit.

Grâce à cette méthode, vous allez imprimer dans la mémoire de vos chevaux le comportement demandé face à vos demandes.

Bon entrainement!


232 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page